Quel prix payer pour un volet roulant?

Tout le monde veut remplacer ses vieux volets par un volet roulant, ou bien en installer d’office dans un bâtiment neuf. L’offre commerciale est pléthorique et les prix très disparates. Alors comment faire pour choisir la meilleure installation au meilleur prix ? Suivez notre mini-enquête et faites-vous votre idée.

Électrique ou manuel ?

voletroulantAvec les volets roulants manuels pas besoin de branchements sur le secteur, l’huile de coude suffit. Mais à bien y réfléchir, les volets roulants électriques sont plus pratiques à bien des égards. Ils peuvent être manipulés par toute la famille et en tous temps. L’enroulement du volet électrique, parce qu’il est piloté par moteur, se fait de façon linéaire et donc sans à-coups. La vie du volet en est largement prolongée. Enfin, si vous avez la chance de vivre dans une grande maison, il est quand même plus agréable et facile d’ouvrir tous les volets d’un seul coup de télécommande, et sans ouvrir les fenêtres.

Les matériaux

Ils sont au nombre de cinq: bois, aluminium, PVC, métal,composite. Le bois est le matériau traditionnel, à l’esthétique il marrie la sécurité. Il demande cependant de l’entretien. Rigide et solide, l’aluminium a encore ses preuves à faire en terme d’isolation. Le PVC, moins esthétiques est plus isolant et ne demande pas d’attention particulière. Le métal, lui, n’est en général utilisé que pour les volets pliants et les volets composites sont une bonne alternative car il peuvent être très esthétiques tout en ne demandant aucun entretien.

Les types de commande

Pour manipuler votre volet vous avez le choix entre commandes manuelle, filaire ou radio. La commande manuelle peut être par sangle, manivelle ou tirage direct. La commande filaire peut être installée sur tous les types de volets. C’est un bouton de commande dont les branchements sont dissimulés dans le mur. Enfin la commande radio, la plus pratique, permet de commander les volets par télécommande.

Les options

Avec les développements de la domotique on peut ajouter des options intéressantes à son installation. Les volets peuvent s’ouvrir et se fermer automatiquement en suivant les saisons. On peut aussi les commander à distance pour simuler une présence, ce qui renforce la sécurité du logis. On peut même ajouter des capteurs solaires qui rendent votre installation indépendante du réseau électrique et permettent l’ouverture des volets même en cas de coupure de courant.

Un ordre de prix

Il est assez rare de trouver des volets roulants en bois ou en métal, et ils sont très chers. Pour les volets en PVC ou en composite (taille standard de 120mmx120mm) l’entrée de gamme se situe entre 150 et 250 euros. Le haut de gamme est entre 400 et 600 euros. L’aluminium est un peu plus cher. Comptez entre 200 et 250 euros pour l’entrée de gamme et de 500 à 600 euros pour le haute gamme. L’automatisme est souvent inclus dans l’installation sinon comptez 50 euros pour l’entrée de gamme et entre 100 et 200 euros pour le haut de gamme.

Avantages de la terrasse bois

Les terrasses en bois donnent un vrai cachet à votre demeure. Avec les matériaux actuels il est très facile d’en construire une qui embellira l’environnement extérieur de votre maison. Les nombreuses essences de bois disponibles et les facilités de pose grâce aux fixations modernes permettent d’édifier de véritables créations de menuiserie totalement adaptées à leur milieu.

terrasse-bois

Les lames

Pour les lames de votre terrasse, qui en sont en fait la surface, vous avez en général le choix entre le pin, les bois exotiques ou encore le bois composite. Le premier, naturellement imputrescible, est le moins cher. Son seul défaut, lorsqu’il est exposé aux intempéries, est de prendre une teinte grise. On dit qu’il grisaille et donc il nécessite un entretien à base d’huiles ou de lazure. Les bois exotiques sont plus colorés et esthétiques. Ils sont plus résistants et donc nécessitent moins d’attention. Le bois composite, le plus cher en général, est très résistant et ne nécessite aucun soin particulier même posé dans des endroits humides. N’hésitez pas à demander des échantillons de lames pour vérifier chez vous le bon choix des couleurs.

Les structures

Par structures de terrasses on entend tous les éléments nécessaires à leur montage. Plots, lambourdes et solives, feutres géotextiles, cales et quincaillerie sont utilisés pour poser votre terrasse. Plus le travail est bien fait, plus votre terrasse affrontera les années sans problèmes. Les plots PVC sont utilisés conjointement avec des chevrons pour les sols stabilisés préalablement recouverts d’une feuille de géotextile. Sur les dalles, on préfèrera les lambourdes fixées au sol par des chevilles à frapper et sur des cales en PVC auto-drainantes Notez que vous trouverez sur internet de nombreux tutoriels qui vous expliquent comment bien poser une terrasse. Notamment sur YouTube. Seules quelques connaisances de base en bricolage vous seront utiles. Le prix de la structure varie bien sur en fonction de la taille de votre terrasse.

Les fixations

Le succès incontestable des terrasses en bois est grandement dû à la simplicité d’emploi des fixations qui lient les lames aux structures de pose. Elles sont de deux types. Les vis inox autoforantes en inox ne nécessitent qu’une simple visseuse pour joindre les lames à la structure, C’est le choix le moins onéreux, mais en cas de bris ou d’usure d’une lame il faudra la dévisser. Il existe aussi une solution facile d’emploi bien qu’à peine plus chère: le clip de fixation. Décliné en 20 ou 24mm, suivant l’épaisseur de votre lame, il est également en inox. Encore plus facile à poser, son avantage est sa grande simplicité à être démonté. Pour une centaine pièce, il faut compter entre 60 et 70 euros.

Avec leur démocratisation, les terrasses en bois sont de moins en moins chères. Les structures et les fixations modernes permettent de les construire rapidement. La qualité des matériaux et les produits nécessaires à leur entretien prolongent sensiblement leur durée de vie. Alors allez-y, laissez-vous tenter, pensez aux bonnes journées et soirées à venir sur votre terrasse en bois.

De la lame de terrasse dans votre jardin

lame_de_terrasseDepuis quelques années, les lames de terrasse sont la solution la plus adoptée par les français pour recouvrir les espaces attenants à une maison et à l’air libre. Il existe plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, le montage en est très facile car des standards d’assemblage et de fixation simple ont vu le jour. Ensuite, comme la plupart des lames sont en bois, le choix de l’essence dans lesquelles sont faites les lames permet de créer des espaces dont les coloris sont en harmonie avec ceux du reste de la maison. Enfin, les lames composites allient la beauté du bois à une résistance accrue aux intempéries.

Les lames traditionnelles

La quasi-totalité des lames de terrasse proposées par les fabricants est en bois. Leur longueur varie entre 210 et 400 millimètres. De nombreuses essences de bois sont utilisées pour les lames. En général, les magasins proposent du pin ou des bois exotiques. L’important est avant tout de sélectionner un bois de qualité. N’oubliez pas que vos lames seront soumises au intempéries.

Les lames en pin sont en général un bon choix. Naturellement imputrescibles, elles sont posées à même le sol. Elles forment l’entrée de gamme des lames. Elles sont d’un beau brun olive et très décoratives. Un seul inconvénient: elles grisaillent légèrement avec le temps. Mieux vaut les utiliser pour les endroits abrités des intempéries. Densité: environ 650Kg/m3.

Les lames en bois exotique sont beaucoup plus résistantes donc en général plus chères. Les essences sont très nombreuses. Les cumaru, tali, ipé, grappa et autre bangkirai sont très recherchées pour leur aspect coloré ainsi que pour leur esthétique. Autre avantage, elles ne grisaillent pas et sont particulièrement recommandées pour les endroits humides ou en plein air.

Les lames composites

Faites de polyéthylène et fibres végétales, les lames composites sont de plus plébiscitées par les consommateurs. Leur apparence se rapproche beaucoup du bois et elle résistent aux ultraviolets. Totalement imputrescibles, resistantes aux insectes et aux champignons, elles ne nécessitent aucun entretien.

La pose

La pose peut se faire sur tous types de terrains. Si votre terrasse doit reposer sur une dalle ou un carrelage, posez-la sur des lambourdes, Dans tous les autres cas, choisissez des plots de 60×80 ou en PVC. Pour les terrasses à usages privés la structure doit être calculée pour résister à 150 kg/m2. Vous trouverez de nombreux guides de pose sur internet. Celle-ci, en général, s’effectue très facilement avec seulement quelques rudiments de bricolage.

L’entretien

Les ennemis des lames de terrasse sont les ultraviolets, les insectes et les champignons. De plus, le bois est un matériau vivant. Avec le temps il se peut que vos lames grisaillent et deviennent un peu glissantes. Il ne faudra pas hésiter à les entretenir en utilisant des huiles et de la lazure

Bien posées et bien entretenues, les lames de terrasse en pin, bois exotiques ou composites feront de votre terrasse un endroit agréable à vivre et beau à regarder.

Poser du parquet massif

poser parquet flottantPoser un parquet massif est une opération assez délicate qui nécessite non seulement du temps, mais aussi beaucoup d’attention. Cependant, il est tout à fait possible de le faire soi-même, mais en ayant un savoir-faire dans le domaine. Il existe deux sortes de poses possibles en fonction du type de parquet.

La pose sur lambourdes

Il s’agit de la technique la plus ordinaire, elle est aussi appelée pose clouée. C’est une opération assez complexe, et est de ce fait réservé aux personnes ayant une expérience et un grand savoir-faire en bricolage. Elle se fait en 5 étapes :

  1.  l’installation des lambourdes : ce sont de longues pièces de bois attachées au béton grâce à un mortier. Ils sont placés tous les 40 cm et servent avant tout à clouer le parquet et assurer son maintien. Pour un parquet à installer dans le rez-de-chaussée, elles seront directement fixées sur le sol. Mais dans le cas où il sera installé à l’étage, ils seront cloués aux solives.
  2. la pose du parquet : chaque lame du parquet doit être placée de manière perpendiculaire aux lambourdes et de préférence, dans le même sens que celui de l’entrée de la lumière dans la pièce en question. Pour la première lame, elle sera placée à partir du mur, celui qui est le plus éloigné possible de la porte. Lors de la pose, il faut penser à mettre une cale entre le mur et la lame tous les 30 cm. Ensuite, il faut encastrer les lames l’une après l’autre grâce à un maillet en caoutchouc, et enfin clouer les lames.
  3. le ponçage du parquet : avant de passer à cette étape, il est important de laisser le parquet prendre une pause pendant quelques jours. Pour cette opération, il faut se servir d’une ponceuse à parquet. Cela doit se faire dans le même sens que le bois. Cela doit se faire trois fois avec des bandes à abrasion d’abord grosses, puis moyennes et enfin fines. Il faut également poncer les angles ainsi que les bordures du parquet avec une ponceuse d’angle et pour terminer, passer l’aspirateur pour enlever les poussières.
  4. la mise en place de la plinthe : celle-ci sera placée à l’endroit laissé par les cales qui seront enlevées petit à petit. Elle peut être soit clouée soit clouée au mur.
  5. la finition : elle consiste à faire passer de l’huile, de la cire ou encore du vernis sur le parquet.

La pose flottante

pose parquet flottant

Celle-ci est par contre est très simple à réaliser. Étant donné que chaque lame du parquet s’encastre les unes dans les autres, il ne sera pas nécessaire de les coller. Il faut tout simplement les frapper puis les fixer grâce à un maillet.

Cependant, avant de se lancer dans la pose, il est important que le sol soit bien préparé pour qu’il soit lisse et prêt à accueillir les lames. Pour ce faire, il suffit de placer un isolant.

Des idées déco pour cette année

Cette année est riche en nouvelles tendances et idées déco donc je vais essayer d’en faire le tour:

  • Les salles de bain noires et blanches
  • Les briques en verre dans les salle de bain
  • Le béton ciré
  • Les poignées de porte design

Et vous, quelles sont vos idées pour cette année ? Avez vous été au dernier salon maison et objet ?